Plongeon

Plongeon 6

Evaluation des plongeons:
L'évaluation des différents plongeons du test est réalisée conformément au règlementde concours au moyen de notes allant de 0 à 10.
Echelle des notes:
0 = non exécuté ou complètement manqué
1/2-2 =insuffisant, fautes graves
2 1/2- 4 1/2 = moyen, avec des fautes
5-6 =satisfaisant, petites fautes
6 1/2-8 =bon, presque sans fautes
8 1/2-10 =excellent, sans fautes
La notation doit être réalisée indépendamment de la difficulté du plongeon et doit tenir compte des critères principaux suivants:
- l'élan
- le départ, la hauteur du plongeon et sa trajectoire
- la technique et la grâce du plongeon
- I'entrée dans l'eau
Pour toutes les déductions de points il faut appliquer le règlement de concours de la Fédération internationale de natation (FINA).

Le test 6 est réussi lorsque le participant atteint un nombre de points total d'au moins 120 points en 6 plongeons. Aucun des plongeons ne doit avoir reçu la note 0 (pas exécuté, complètement raté).


Le plongeon est réussi si le plongeur après le saut d'appel, arrive au bout du tremplin dans une bonne position d'équilibre, le tronc vertical, s'il quitte le tremplin par une extension complète, saisit deux fois les jambes en groupant deux fois bien distinctement avec une extension complète des jambes et du corps après chaque groupé, puis entre dans l'eau verticalement à 1-2m au plus du bout du tremplin.

L'élan:
D'après le règlement international, l'élan comporte au moins 3 pas et un saut d'appel au bout de la planche qui conduit directement à l'impulsion et au rebond. Avant le début de l'élan, le plongeur se trouve dans la position de base. Les trois, quatre ou cinq pas sont exécutés à une allure calme. Le corps reste droit (vertical), la position des bras n'est pas imposée.

Le saut d'appel:
Après les pas réguliers de l'élan vient le saut final ou saut d'appel. Pour le saut d'appel le plongeur prend appui sur son pied d'appel, donc sur une jambe, et élève la jambe libre fléchie jusqu'à ce que la cuisse atteigne au moins l'horizontale, en même temps les bras s'élèvent latéralement. Le plongeur reprend en suite contact avec la planche simultanément des deux pieds, les bras redescendent latéralement. Lorsque le tremplin plie sous le poids du corps, les jambes fléchissent aussi et au moment où le tremplin se détend le plongeur s'étend énergiguement pour le rebond. La détente du corps et la vitesse de la planche se combinent ce qui crée cette hauteur considérable de l'envol. 1 pas d'élan correspond à un départ ne comprennant qu'un seul pas avant le saut d'appel.

Départ avec mouvement de bras:


1. En position de départ, les bras sont le long du corps
2. Lors de l'extension des chevilles, les bras remontent latéralement jusqu'à la hauteur des épaules ou jusqu'en position haute
3. Redescendre les bras latéralement et flexion des chevilles et des genoux sans que les hanches ou le haut du corps tombent en avant ou en arrière
4. Les bras remontent rapidement par l'avant en position haute et le corps s'étend complètement par un appel énergique


Le plongeon est réussi lorsque le plongeur quitte le tremplin par une extension complète sans tomber en avant, élève les hanches pour la rotation, carpe, entre dans l'eau verticalement en extension complète et plonge jusqu'au fonds du bassin ou jusqu'à une profondeur de2m au moins.


Le plongeon est réussi si le plongeur quitte le tremplin par une extension complète sans tomber en arrière, groupe en montant les genoux pour la rotation, saisit rapidement les jambes, puis ouvre et entre dans l'eau en position correcte à 2-3m au maximum du bout du tremplin. Une entrée dans l'eau correcte est facilitée par une séparation marquée des phases d'extension 1-3 (1= blocage de la musculature du corps et des jambes, 2= regard vers le point d'entrée, 3= bras en position d'entrée dans l'eau.

Entrée plongeon (entrée par les mains):
Lors de l'entrée par les mains, la position du corps, des mains aux doigts de pieds, doit se rapprocher le plus possible d'une ligne droite. Les muscles du tronc et des fesses sont tendus de façon à éviter une position cintrée. Les bras sont réunis au-dessus de la tête dans le prolongement exact du tronc, la tête coincée. La tête doit se trouver exactement entre les bras, c'est-à-dire ni trop en avant ni trop en arrière.
Les mains sont solidement jointes:

La paume d'une main                                     les poings dont I'un
contre le dos de I'autre                                 tient le pouce de l'autre


Le plongeon est réussi lorsque le plongeur quitte le tremplin par une extension complète des jambes, élève les hanches pour la rotation, groupe bien et entre dans l'eau verticalement en extension complète.

Entrée en chandelle (entrée parles pieds):
Le corps est perpendiculaire à la surface de l'eau, les jambes tendues, les muscles du tronc et des fesses tendus, les bras latéralement le long du corps, les paumes des mains sur les cuisses, le corps droit, la tête droite et le regard dirigé droit devant.

a)
Le plongeon est réussi lorsque le plongeur quitte le tremplin par une extension complète des jambes sans tomber en avant, élève les hanches pour la rotation, groupe bien et entre dans l'eau verticalement en extension complète.
b)
Le plongeon est réussi lorsque le plongeur quitte le tremplin par une extension complète des jambes sans tomber en avant, élève les hanches pour la rotation tout en abaissant rapidement les bras tendus devant lui, groupe bien, allonge complètement le corps pour l'entrée et plonge jusqu'au fonds du bassin ou jusqu'à une profondeur de 2m au moins sans plier les jambes en arrière.

a)
Pour le plongeon renversé:
Une entrée dans l'eau correcte est facilitée par une séparation marquée des phases d'extension 1-3 (1= blocage de la musculature du corps et des jambes, 2= regard vers le point d'entrée, 3= bras en position d'entrée dans I'eau).
b)
Le plongeon est réussi si le plongeur quitte le tremplin par une extension complète sans tomber en avant, groupe en montant les genoux pour la rotation, saisit rapidement les jambes, ouvre et entre dans l'eau en position correcte (par la tête ou par les pieds).