C'est le samedi 2 octobre 2010 à Yverdon que swimsports.ch a proposé une formation continue pour les maîtres de stages basée sur un cours de prévention des abus sexuels dans les milieux de loisirs.

 

Ce thème est approché régulièrement dans les médias, mais l'aborder de manière concrète est un plus ! Les participants étaient enchantés de pouvoir recevoir des informations pratiques, en discuter, échanger des points de vue et surtout d'avoir un lieu d'écoute à disposition si un problème venait à surgir (sécurisant).

Nous avons constatés comme il était très facile « d'interpréter » une situation et avons reçu une approche pour ne pas laisser nos pensées se dégénérer : les écrire et les partager avec un proche ou l'association mira.

 

Ce cours aurait pu durer une journée, mais l'essentiel a été dit. Nous pensons qu'il faut aussi se laisser du temps pour digérer tout ce qui a été vu, se faire à l'idée que cela peut se passer aussi dans notre propre association, apprendre à communiquer plus clairement et choisir son vocabulaire.

 

Un grand merci à Marco Tuberoso, psychologue - coordinateur pour la Romandie ! Les participants étaient également ravis de l'intervenant et du choix de swimsports.ch d'aborder ce thème.

 

mira romand

Service de prévention

des abus sexuels

dans les milieux de loisirs

 

mira romand

Av. Rumine 2

1005 Lausanne

079'229'36'20

miraromand@mira.ch

L'association mira a pour but de faire de la prévention contre les abus sexuels en informant et en conseillant les milieux de loisirs suisses.

Par milieux de loisirs, nous entendons les associations sportives, les écoles de musique, les organismes pour la jeunesse et les églises qui proposent des activités aux enfants et aux adolescents.

L'association est dotée d'une équipe d'experts qualifiés (Opens internal link in current windowle service mira), qui a trois buts principaux:

  • attirer l'attention des adultes sur les notions de sphère privée et les risques de dépassement ou d'abus sexuels à l'intérieur de leur association ou église
  • soutenir ceux-ci dans leurs efforts de prévention
  • accompagner les associations en cas de soupçon ou d'abus avéré